Démarche

Autodidacte qui se nourrit de différentes techniques découvrant ainsi l’encre d’alcool.

L’encre d’alcool sur un papier Terraskin (minéral) ou un papier Yupo (polymère) permet d’explorer de différentes façons. Ils réagissent au contact de l’encre différemment l’un que l’autre.

Le résultat est une matière texturée et vivante. Privilégiant une approche spontanée, elle laisse l’encre s’exprimer et éclore. L’usage du plexiglass comme support et la résine colorée occupe une place grandissante dans son œuvre.

Des scènes empreintes de sensualités, épurées laissant transparaitre les couleurs tantôt intenses, tantôt douces, mais toujours harmonieuses.

Laissez l’encre parler… c’est collaborer avec les couleurs, libérer le papier… ceux sont eux les vrais artistes.

« Je m’émerveille à chaque gouttelette qui tombe sur le papier. Elle offre une éclosion qui ne peut être prédite ni contrôlée. Et ça j’adore ! Je m’attarde à l’interaction des éléments qui se transforment, selon la quantité, la répétition du geste, la fusion par la chaleur ou l’expression de la forme que j’arrive à modeler ou diriger. »

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.

Pin It on Pinterest

Share This